Les premiers signes de vieillissement apparaissent souvent au tiers supérieur de la face, en particulier au niveau des paupières qui flétrissent, se cernent et donnent un regard fatigué.

Trois éléments contribuent au vieillissement du regard :

  • la peau

  • la graisse péri orbitaire

  • le relâchement fronto temporale et médio-faciale

 

La peau

Elle forme un fin rideau qui avec le temps se relâche et se distend réalisant :

  • à la paupière supérieure la classique casquette pouvant affecter la vision.

  • à la paupière inférieure de fines ridules horizontales.

 

La graisse péri orbitaire

Le globe oculaire est normalement protégé par un coussinet graisseux intra-orbitaire. Sous l'effet du vieillissement cette graisse a tendance à glisser vers l'avant et saillir sous la peau réalisant ce que l'on appelle les "poches sous les yeux".

 

Le relâchement fronto temporale et médio-faciale

Il est responsable de :

  • la chute vers le bas du sourcil,

  • l'accentuation de la cerne et du creusement de la paupière inférieure.

Les formes évoluées s'accompagnent souvent :

  • d'un retentissement fonctionnel,

  • d'une amputation du champ visuel supérieur par chute de la paupière supérieure ou ptosis,

  • les signes oculaires par modification de la statique palpébrale :

    • conjonctivite à répétition,

    • larmoiement,

    • entropion (inversion) ou ectropion (éversion) de la paupière inférieure.

 

Technique opératoire, ou comment rajeunir le regard

La chirurgie du regard est une intervention pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme.
La blépharoplastie tend à restituer un regard juvénile.
Elle consiste , selon le degré de modification du regard, en la résection de peau et de graisse tout en respectant la physiologie oculo-palpébrale.

 

 

Les paupières supérieures
 
  • Un tracé de la zone à reséquer est réalisé juste avant l'intervention.

  • L'incision se fait dans le plis naturel de paupière ce qui la rend invisible. Le fil de suture cutanée est laissée en place 4 a 10 jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les paupières inférieures


Il existe deux variantes techniques selon l'excédent cutané, l'importance des poches et la laxité palpébrale.

  • La voie cutanée. Dans ce cas l'incision cutanée longe le rebord ciliaire

  • La voie endoconjonctivale. Parfois lorsque les poches ne sont pas trop importantes il est possible de passer en interne par la conjonctive de l'oeil avec dans ce cas aucune cicatrice visible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux voies d'abord peuvent être pratiquées seules ou associées :

  • à une canthopexie latérale pour retendre la paupière inférieure qui s'incurve avec le temps et est responsable de larmoiement

  • à la cure d'un entropion ou d'ectropion.

  • à des injections de Botox.

  • à un traitement de Photomodulation.

 

 

La chirurgie du regard est une technique qui souvent bénéficie de son association avec le Botox et la Photomodulation pour réduire les rides péri oculaires.

 

Traitement des poches sous les yeux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Technique : on enlève l’excédent de peau et de graisse

  • Anesthésie : locale potentialisée (neuroleptanalgesie)

  • Durée de l'intervention : moins d'une heure

  • Durée de l'hospitalisation : courte de quelques heures

  • Désocialisation : moins de 48 heures

  • Avantages :

    • Cicatrice invisible dans le repli palpébrale

    • Ouvre le regard en le rajeunissant sans risque d’inocclusion

  • Technique : on enlève l’excédent de peau et de graisse

  • Anesthésie : locale potentialisée (neuroleptanalgesie)

  • Durée de l'intervention : moins d'une heure

  • Durée de l'hospitalisation : courte de quelques heures

  • Désocialisation : moins de 48 heures

  • Avantages :

    • Cicatrice invisible dans le repli palpébrale

    • Ouvre le regard en le rajeunissant sans risque d’inocclusion

  • Technique : on enlève les poches graisseuses en passant par l'intérieur de la paupière ou le long du bord ciliaire

  • Anesthésie : locale potentialisée (neuroleptanalgesie)

  • Durée de l'intervention : moins d'une heure

  • Durée de l'hospitalisation : courte de quelques heures

  • Désocialisation : moins de 48 heures

  • Avantages :

    • Cicatrice invisible

    • Regard naturel